Eurotour F3J en Italie

Départ jeudi vers 14h avec Baptiste et David.

On retrouve sur l’autoroute Ivan et Claude Simonneaud pour faire la route ensemble.

Nous nous arrêtons a Annemasse pour prendre un Hôtel.

Petit tour jusqu’a Genève pour voir le lac avant de manger.

Départ Vendredi matin vers 8h en direction de l’Italie en passant par le tunnel du Mont Blanc.

Arrivée à Lugo ( après Bologne) sur le terrain de aéroclub vers 12h 30.

Petit repas au resto de l’aéroclub, ensuite installation de notre abri.

il y a déjà des concurrents qui sont arrivés.

Ensuite petits vols d’entrainement comme tout le monde.

Le soir Resto en ville avec 2 Suisse

Ensuite on rentre a l’hôtel  (Superbe Hôtel avec des chambres immenses et pas chers).

 

Samedi matin 9h Brieffing, 46 Pilotes sont présents ( Allemand, Slovène, Suisse, Ukrainien, Italien et 10 Français)

Dont pas mal de pilotes bien connus de haut niveau.

9 h 30 Départ de la compétition

Il y avait 7 équipes

Pour nous une équipe de 7 Français

une équipe de 3 Français, 2 suisses et 2 Allemands

En Eurotour le F3J la mise en altitude est au treuillage a la course.

Nous avons passé un bon WE.

Nous sommes repartis le Dimanche après midi vers 15h 45 après la finale et arrivée Lundi matin à 1h30.

 

Coté compétition :

 

Rien a dire sur la météo car soleil , chaleur et pas de vent sauf un peu en fin d’après midi qui a compliqués les vols de certains.

Pas mal  de vols faciles mais  des passages a toujours évidant

Ivan en a fait les frais sur un vol, Baptiste aussi sur 2 ou 3 vols

 

Le 1er Français termine 6 ème

d’autres ont des belles places.

 

Coté GAM : Ivan qui était bien placé  a loupé un vol et à ce niveau ça pardonne pas, la descente dans le classement est terrible.

 

Pour Daniel 6 beaux vols mais 2 erreurs a l’atterrissage ( 2 Over Time) et 1 vol du matin sans vent ni d’ascendance avec un planeur un peu lourd pour les conditions matinales.

Baptiste n’a pas eu des vols faciles et commence le concours avec le fil qui casse au premier treuillage …

David n’a pas fait de super vols mais il partait avec un planeur plus lourd que les autres concurrents (2200 g contre 1700g) ça y fait beaucoup mais il a surtout appris à treuiller à la course et à même treuillé un italien lors des fly-off.

ci joint le classement

ICI