Concours FF2000 réalisé par Daniel à Brétigny

CR de Daniel au concours FF2000 (ou Formule France) hier à Brétigny.

J’en avais déjà fait 1 à Orléans il y a 2 ans.

C’est du planeur de durée comme le F3J mais la mise en altitude est au Sandow,

ça monte seulement à environ 90 / 100m.

il y a un temps de travail de 8min et il faut réaliser 6min de vol et atterrir sur la même cible que le F3J.

 

Nous étions 40 pilotes et 5 manches étaient prévu ( et même réalisées)

il y avait pas de vent le matin et 10 km/h l’après midi, le ciel était nuageux. les conditions non pas été très facile.

j’ai fait équipe avec Jean Michel BOMBAR (pour ceux qui le connaissent)(Pilote / coach)

Vu le peu de vent, je prend mon nouveau Dynamique léger qui à fait son 1er vol que vendredi.

Dans la première manche je décide de partir directement à ma droite  au dessus de l’ancien  camp militaire.( pour ceux qui connaissent)

Jusqu’a là tous les groupes précédents restaient   face a eux au dessus de la cabane.

Je prend la pompe et le planeur monte, monte, pendant que  les autres se poses sauf 1 qui est venu me retrouver mais très bas.

Nous sommes 2 a poser à la fin du vol , Jean Michel me fait le décompte, 5-4-3-2-1-0 quand il annonce le 0 je pousse pour ne pas dépasser le 0 ,

mais ce n’est pas comme en F3J le temps peut être dépassé, du coup 92 a la cible  et le chrono est de 6 min pile. (dommage pour la cible)

2ème manche je décide de partir derrière , je trouve la pompe loin et fait le 1000 avec 6min pile et 100 a la cible.

3ème manche  juste avant la pause de midi je fait le 1000 avec 5min 59 et 100 a la cible.

 

L’après midi le vent s’est levé , mais je prend quand même le planeur léger je fait 5min59

mais a l’atterro mais quand je sort les crocros pour poser , (avec le vent et un planeur léger) le planeur s’arrête instantanément   et pose sur le 80 ( celle là va me couter cher )

j’aurais du arriver de plus haut avec une bonne pente car les crocos sont très efficaces.

5ème et dernière manche je pars légèrement à droite , Jean Michel me dit Patrick Eliot est a gauche et chute moins,

je repart vert la gauche, mais traverse des turbulences haut dessus de leur cabane.

je rame pour finir le vol, le planeur revient avec du mal à ras du sol, je suis concentré sur le planeur, ne visualise pas la cible

qui était finalement  enroulée, je pose pile sur la sangle que j’avais visé , mais ce n’était pas le centre de la cible.

Du coup encore une cible pas terrible avec 5min55

Mais content de mes vols et du planeur.

je me classe donc 7ème, sans ses 2 dernières cibles minables , j’étais sur le podium.

 

Mais bon c’est comme ça et pas si mal finalement , il faudra remédier a ces erreurs qui coutent cher.

 

Mais une récompense , j’ai passé la journée avec Jean Michel et c’est lui qui gagne.

 

a+

Daniel

ci jointes quelques photos.