Un nouveau Remorqueur au GAM

Youpi, Yes, le remorqueur de Manu a fait son premier vol …….enfin.

 

Aller je vous raconte tout. (un vrai feuilleton)

 

Il y a 15 jours Manu amène son remorqueur au terrain après de longues heures passées pour le remettre en état de vol.

Mais impossible de démarrer le moteur,

 

Dans la semaine Manu commande un joint de carburateur, des membranes et une diode pour le connecteur  de la bougie.

 

Samedi dernier manu remonte le tout, Carlos et moi vont chez lui l’après midi pour un nouvel essai .

mais le moteur ne veut rien savoir, alors contrôle si l’essence arrive bien , ben oui.

Changement de bougie , toujours rien.

Vérification de l’allumage, mais de temps en temps une étincelle mais pas toujours ?

a priori il y a un problème de contact dans le module d’allumage.

 

aprés 3h , nous abandonnons.

 

Dimanche après midi nous nous retrouvons chez manu.

Mais j’amène le module d’allumage de mon ancien moteur.

Le problème ? c’est que le moteur est un DA et mon moteur était un DLE.

Après avoir branché mon module sur le capteur de Manu, rien , pas d’étincelle.

Donc essai avec le capteur du DLE , pas d’étincelle.

Suite a une consultation sur internet , le module devrait fonctionner avec le DA , mais le pole du capteur est inversé.

Donc essai en tenant le capteur a l’envers , Yes il y a de l’étincelle.

Mais comment le fixer avec la bride a l’envers ?

ben avec une seule vis et en biais. (bricolage)

 

Finalement le moteur démarre mais tourne seulement 15 min.

 

On fini par le faire fonctionné en calant l’allumage et en réglant les pointeaux.

 

Manu consulte internet et il trouve un capteur en 2 parties et qui se monte dans le sens que l’on veut.

Manu  le commande le soir même (3.90 euros ça peut aller)

 

Cet après midi Manu me retrouve au terrain avec le remorqueur pendant que j’étais sur la tondeuse.

 

Le moteur tourne sans problème avec le nouveau capteur.

 

Après les tests de portées, Manu décolle, mais le moteur a des petites coupures d’allumage.

Manu pose , on modifie le calage, et redécolle , toujours pareil.

 

On débranche l’interrupteur électronique (un Kill Swchich) qui permet de  couper l’allumage à distance et on branche la batterie en direct.

Manu redécolle , et là plus de problème de coupures.

 

Juste quelques réglages de pointeaux pour améliorer, réglage de la compensation a piquer pour les volets.

 

Nous l’avons piloté chacun notre tour et fait beaucoup d’atterrissages  pour le prendre en  main, fait 2 fois le plein.

 

(Hé oui il consomme plus que son maitre).

 

Finalement il vole a merveille, il ne reste plus qu’a commander un Kill Swchich d’allumage neuf.

ci joint les photos

 

a+

Daniel